Autoportraits en Studio

La photographie de studio et moi…

 

Un nouveau chapitre s’écrit dans ma pratique photo et on commence doucement.

 

La photographie de studio, je n’avais jamais vraiment essayé. Quand je voyais des images, j’avais l’impression de voir trop souvent les mêmes. Et puis j’ai glissé un orteil dans un studio. J’ai regardé comment cela fonctionnait et finalement, ça m’a plu.

Le studio, c’est une toute autre démarche par rapport à la photo en lumière naturelle, avec des flashs en complément ou non. En fait, là, on part d’une page blanche et c’est à nous de tout composer. Et je dois avouer que cette partie-là, je ne la voyais pas. Depuis deux ou trois mois, je me suis équipé. J’ai plein de place dans mon grand salon de Chartres pour installer mes fonds, mes lumières, mes pieds, mon appareil etc… L’un des avantages d’être à Chartres (pour mes amis parisiens), c’est que l’on peut se permettre d’avoir un salon de plus de 40m2 ! Profitons-en !!!

Alors avant de commencer à travailler avec des modèles dans cet environnement que je ne maîtrise pas, je m’y suis collé. Les autoportraits que vous allez voir, ce sont des essais. Des essais de lumières, de différents modeleurs (Bol beauté, softbox, réflecteurs, snoot…) histoire de voir à quoi tout cela ressemble. Ainsi, ces premiers essais studio ne sont que les prémices d’une nouvelle page qui s’écrit dans ma petite vie de photographe. Une nouvelle expérience que j’apprécie de plus de plus…

À l’heure où j’écris ces lignes, j’ai déjà travaillé avec des modèles dans mon studio… Vous verrez tout cela dans les prochains articles. En attendant, voici mes premiers test chez moi !

Toute dernière chose, je suis assez actif sur Instagram et quand je bosse avec mes modèles, je poste beaucoup dans mes Stories. Si vous voulez faire vos curieux, abonnez-vous à mon Compte !!!

A bientôt !

 

Guillaume Écrit par :

Guillaume Dambreville - Photographe Professionnel à Paris